"Voluptoide" avec Baudouin de Rochebrune

Ces photographies sont réalisées avec un seul modèle, dans une même pièce devant une baie vitrée, en ‘‘lumière’’ naturelle.
Le thème de cette série, que Baudouin de Rochebrune appelle ‘‘Voluptoide’’, est l’intimité de ce modèle, violoncelliste, avec son instrument pour évoquer le lien qui l’unit à la musique.
Pendant l’exposition, Baudouin de Rochebrune souhaite faire écouter le CD du Trio dans lequel elle joue (Brahms, Chostakovitch).
Baudouin de Rochebrune a commencé la photographie en compagnie de son père qui lui a donné les notions de base puis en passant dans des clubs de photographes. Il s’est enrichi en suivant deux stages, l’un avec Bernard Descamps à Chinon, l’autre avec Joyce Tennesson en Arles.
Il s’est cantonné dans le Noir et Blanc argentique et a développé cette activité photo en parallèle avec son métier d’ingénieur.
La photographie est un plaisir qu’il a glissé entre sa vie familiale et sa vie professionnelle.
Ces dernières années, il a intensifié cette activité: cela lui a permis de travailler longuement avec certains modèles, de présenter des expositions et d’autoéditer deux livres : ‘‘Balade autour de Katka’’, 112 pages imprimées en trichromie dans lequel le modèle a écrit des textes et ‘‘dialogue en Noir et Blanc’’.
Sentir, rêver la matière, les courbes, les lumières et les regards de ces modèles, croiser les formes des corps et celles des mots ou des lieux, tel est l'objet de son livre.

Un modèle est avant tout une personne. Les photographies ont surtout été faites avec Katka qui, en écrivant des textes, a cassé son statut de modèle et montré toutes les facettes de sa personnalité.